• Pastili

Le miel bulgare – un elixir de vie

Mis à jour : avr. 21


La Bulgarie et le miel

L'apiculture fait partie de la vie des Bulgares depuis l'époque des thraces. Le miel d'abeille ainsi que la cire étaient des moyens d'échange dans le commerce. L'histoire de l'apiculture bulgare est riche de traditions et savoir-faire. La Bulgarie est parmi les meilleurs producteurs de miel et de cire d’abeille, malgré qu’elle soit peu connue par le public. Ce petit pays rassemble tant de magie, d'histoire, de traditions et de trésors naturels dans une poignée de territoire.

La biodiversité y est extrêmement riche car elle possède presque tous les types d'habitats européens ainsi qu'un nombre important d'écosystèmes uniques. Plus d'un tiers du territoire est constitué de zones montagneuses et semi-montagneuses, de nature pure, éloignées des zones industrielles et de toutes les sources de pollution. Un déclin industriel a été observé depuis l'effondrement du système socialiste en Bulgarie. Le manque d'entreprises actives dans l'industrie lourde contribue à la préservation de l'environnement écologique, qui favorise donc la production biologique. Il existe de nombreuses aires protégées dans le pays qui visent à conserver les plantes et animaux rares figurant sur la liste des espèces menacées dans le monde. La Bulgarie est l'un des pays les plus riches en plantes herbacées rares et uniques.

Les qualités du miel bulgare

La puissance du miel bulgare réside dans la diversité de la nature, les plantes précieuses et riches en vertus telles que l'acacia, le tilleul, le thym, la lavande, la sarriette. L’apiculture naturelle et de plus en plus souvent certifiée bio est croissante. Selon le nombre de familles d'abeilles certifiées biologiques, la Bulgarie se classe au premier rang parmi les producteurs de miel en Europe. Une condition préalable à cela est la nature propre et de nombreuses zones protégées. Le miel de miellat, par exemple, qui est l'un des types de miel les plus précieux, est dérivé des chênes qui poussent dans les montagnes, et même sans certificat de production biologique, il est pur et d’excellente qualité. La majeure partie du miel conventionnel non certifié possède ces mêmes caractéristiques.

Les plus grands producteurs de miel au monde - la Chine, l'Argentine et le Brésil - ont transformé les ruches en véritables usines industrielles, ce qui déterminent la qualité inférieure de ce miel. Les abeilles sont nourries au sucre. De plus, de grandes marques achètent ces miels à bas prix et les inclus dans des mélanges de miels dont elles ne précisent pas l’origine.

C'est parce qu'il est récolté dans de petites fermes privées dans des forêts calmes et des zones montagneuses loin des industries que le miel bulgare est de haute qualité. Dommage que faute de popularité, il se retrouve souvent dans des mélanges de miels où il est utilisé pour améliorer le goût du produit final.

L’avenir du miel bulgare

Au cours de la dernière décennie, le miel est apparu comme un produit emblématique pour la Bulgarie, présent dans toutes les expositions internationales à côtés du yaourt bulgare, de l'huile de rose de damas et du vin.

De plus en plus de jeunes adoptent le métier ancestral d’apiculteur afin de valoriser le miel bulgare. Ainsi, le miel disponible à l’export augmente car la population du pays est trop petite et par conséquent la consommation domestique basse.

La Bulgarie a une belle place à prendre sur le marché du miel de qualité en Europe tout en restant dans des prix accessibles à tous. La proximité géographique rend les coûts de transport et son impact écologiques moindres.

Bonne découverte !

#nature #miel #bio #bulgarie #origine #montagne #miellat